Recherche appliquée - Alain DUCLOS

L'expérience d'une équipe solide ; des collaborations efficaces avec d'autres secteurs de recherche


  • Thèse de doctorat

soutenue le 30octobre 1998 à l'IGA, UJF, Grenoble

"Etude des conditions de départ d'avalanches de plaques. Une méthode, un outil, des enseignements."

Résumé

Malgré les nombreux travaux destinés à modéliser le manteau neigeux et les avalanches, plusieurs zones d'ombre subsistent quant à la compréhension des phénomènes : des situations observées sur le terrain restent inexpliquées. Les questions retenues portent surtout sur la constitution des plaques et sur celle des couches qui permettent leur glissement.

Afin de livrer des éléments de réponse, l'évolution du manteau neigeux est suivie quotidiennement sur une pente sensible aux avalanches. Des paramètres nivo-météorologiques sont mesurés à proximité, et des prélèvements de neige sont analysés en laboratoire. En même temps, l'activité avalancheuse sur la zone choisie est décrite. Une base de données relationnelle conçue selon la méthode MERISE est réalisée sur ACCESS pour saisir et exploiter les données alphanumériques ou graphiques (avalanches, détails de ruptures, cristaux et grains de neige).

Cette méthode, basée sur l'analyse d'observations gérées par une base de données, livre des enseignements sur les conditions nivo-météorologiques propices aux avalanches de plaques. Développée à des fins de recherche, elle constitue aussi une approche prometteuse pour concourir à la prévision locale des avalanches. En effet, si des règles simples basées sur les observations météorologiques permettent de repérer les journées au cours desquelles des avalanches sont possibles sur une vaste zone, la prévision des avalanches pour des pentes précises nécessite une phase d'observation destinée à l'apprentissage du site. La variabilité spatiale du manteau neigeux, l'historique avalancheux et le rôle possible de phénomènes discrets et localisés empêchent l'usage de règles généralisables.

Les enseignements proposés sont exploitables par des experts humains ou par des systèmes à base de connaissances.

Abstract

Despite the repeated works intended to model snow-pack and avalanches, certain doubts still remains as far as the understanding of phenomena is concerned : indeed some situations observed on the field are still unexplained. The issues under consideration mainly concern the building up of slabs and layers upon which they are made to slide.

With a view to delivering a few primary answers, the evolution of the snow-pack is studied day by day on a slope subject to avalanches. Nivo-meteorological parameters are being registered in their vicinity, a number of snow samples are analyzed in a laboratory and, in the meantime, the avalanche activity within the chosen area is carefully described. A relational data-base conceived according to the MERISE method has been achieved on ACCESS so as to register and exploit the alpha-numeric or graphic data.

That method founded on the analysis of observations treated by means of the data-base has given us much information on the nivo-meteorological conditions favorable to slab avalanches. Being first developed as a means of research, it also constitutes a promising approach and an efficient support in the local avalanches control. Indeed, if simple rules founded on meteorological observations enable us to select the days during which avalanches are made possible within a large area, the forecasting of avalanches on some given slopes requires a period of learning aimed at giving us a precise knowledge of sites. The spatial variability of the snow-pack, the chronological account avalanches and the possible interference of discreet ad localized phenomena prevent us from resorting more generalized rules. Our proposed information is apt to be exploited by human experts or by knowledge-based systems.

 

  • Application à la protection paravalanche

Le concept de SIE* est développé pour l'aide à la protection paravalanche dans les cadres suivants :

  • Routes départementales de la Savoie (Conseil Général de la Savoie)
  • Route nationale 91 (col du Lautaret), Hautes Alpes (Subdivision de Briançon)
  • Chantier de l'Autoroute A43, Haute Maurienne, Savoie (SFTRF)
  • Accès au chantier de la cheminée d'aération du Tunnel du Fréjus, Savoie (SFTRF)
  • Chantier de forage dirigé d'Etache, Savoie (AlpeTunnel)
  • Chantier d'élargissement de la route de la Bérarde, Isère (Conseil Général de l'Isère)

*système d'information sur l'environnement

  • Participation à des travaux de recherche fondamentale

Modélisation physique et numérique des ruptures dans des poudres cohésives. Recherches menées par Lionnel Vidal (TRANSMONTAGNE) dans le cadre d'une thèse de doctorat, en collaboration avec la division ETNA du CEMAGREF.

Mécanismes de rupture des plaques, équipe dirigée par François Louchet, INPG, Grenoble.